GP Belgique - Bilan des essais : McLaren Mercedes

549700-477756285582464-1617984813-n.jpgRetrouver ci-après les déclarations de Lewis Hamilton, Jenson Button et Martin Whitmarsh après les essais libres 1 et 2 du Grand Prix de Belgique sur le circuit de Spa-Francorchamps.
Lewis Hamilton - 15ème et 4ème : "Ça a été très humide aujourd'hui. Il y avait beaucoup de rivières qui traversaient la piste et il y avait beaucoup d'aquaplanage aussi et donc, il fallait être très prudent sur le circuit. Il n'y avait aucun avantage réel à rouler avec la voiture aujourd’hui mais il y a toujours des petites choses à apprendre. Nous avons donc fait quelques tours d'installation pour vérifier les effets des améliorations que nous avons apportées pour cette course et afin de voir comment les pneus fonctionnent sous la pluie."
"Ça va être difficile demain, mais tout le monde est dans le même bateau – ce n’est pas une blague. Si la piste sèche, elle sera verte dans la matinée, alors il faudra rouler pendant les essais libres 3."
"Néanmoins, c’est bon d'être de retour sur la piste. Une voiture de Formule 1 est amusante à conduire, même s’il neigeait, donc j'ai juste apprécié chaque peu de tours que j'ai fait."

Jenson Button - 16ème et 3ème : "Nous avons fait quelques tours d'installation. La piste était meilleure le matin que l’après-midi car il y avait beaucoup d'aquaplanage. Cet après-midi, c’était extrêmement humide. La seule raison pour laquelle nous avons fait des tours en essais libres 2, c’était pour faire des simulations de départ, c’est tout !"
"Sur un tour, vous ne pouviez pas attaquer car c’était trop humide. Nous espérons avoir connu les pires conditions pour ce week-end et que nous allons passer aux choses sérieuses demain. La pause estivale a été longue et maintenant, nous voulons juste sortir en piste et nous amuser."

Martin Whitmarsh, directeur de l'équipe McLaren : "Ce n'est pas surprenant ici à Spa de trouver un temps froid, humide et brumeux. Malheureusement, la Formule 1 était très attendu après la pause estivale et est effectivement repoussé à 24 heures parce qu’aucun des pilotes n’ont pu effectuer de temps aujourd'hui."
"Malgré très peu de tour couvert, nous avons été en mesure d'effectuer un peu de travail utile comme l'évaluation de la performance de nos améliorations aérodynamiques ainsi que la performance des pneus. Même avec un faible nombre de tours, la récupération des données est utiles."
"Enfin, si aujourd'hui les milliers de fans de Formule 1 n’ont pas pu nous voir rouler alors qu’ils étaient très nombreux dans les tribunes de Spa-Francorchamps, il faut se rappeler que hier, Bruce McLaren, le fondateur de McLaren, aurait fêté ses 75 ans. C’est lui qui a remporté la première victoire de McLaren en F1 en Belgique 1968. À bien des égards, l'histoire de McLaren est intimement liée à Spa et c'est fantastique d'être ici ce week-end pour poursuivre cette héritage."

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

×