GP Corée du Sud : Qualifs - Hamilton 3°, Button 11°

546992-494466477244778-629541212-n.jpgLa pole position de ce Grand Prix de Corée semble vouloir se décider entre Red Bull Racing et McLaren Mercedes devant des tribunes tristement peu animées. Suite aux problèmes rencontrés par Mark Webber au niveau de son logiciel moteur en fin d’Essais Libres 3, un espoir subsiste pour les Gris, en dépit du rythme spectaculaire affiché sur un tour par Sebastian Vettel ce matin, et sur la base de la pole signée par Lewis Hamilton l’an dernier en une saison dont les qualifications étaient pourtant très largement dominées par la RB7.
Derrière, le leader du championnat, Fernando Alonso, a la tâche difficile : nombreuses sont les monoplaces semblant pouvoir s’intercaler entre son rival Vettel et lui, à commencer par son coéquipier Massa et les deux Lotus, dont les deux pilotes découvrent ce weekend le tracé de Yeongam. Avec 23°C dans l’air et 28°C en piste en début de Q1, les conditions sont légèrement moins chaudes qu’hier à la même heure.
Q1 :
Les pilotes de tête ont fait le choix de sortir en pneus tendres en premier lieu et de sauver les supertendres pour la suite des qualifications. En confiance, les pilotes Red Bull sont les derniers à prendre la piste, au-delà de la mi-séance chronométrée. Vettel assomme tout le monde dès son premier tour lancé avec un 1’38’’208, plus rapide de quatre dixièmes que la tentative de Webber, second avant que Button ne s’intercale.
La sortie en piste de Maldonado avec les supertendres change cependant les choses et pousse plusieurs pilotes à chausser les P Zero Rouges, comme chez Sauber. Hamilton commet une grosse erreur stratégique avec son team en restant dans les stands et souffle en voyant Senna manquer de le déloger d’une 17ème place synonyme de qualification.
Karthikeyan, De la Rosa, Glock, Pic, Kovalainen, Petrov et Senna ne passeront pas la Q1.
Q2 :
Economiser les pneus supertendres a failli coûter très cher à Lewis Hamilton en Q1 : le Britannique, 17ème de la première séance chronométrée a uniquement obtenu son ticket d’accès pour la Q2 grâce à un freinage manqué par Senna dans sa dernière tentative.
Il faudra maintenant se classer dans le top 10 pour pouvoir disputer la Q3, par 4°C en piste de moins que dans la matinée, en EL3. Perez sort dès le début de la Q2. La Ferrari d’Alonso semble plus à l’aise avec le composé Pirelli tendre depuis le début du weekend et se trouve face à un dilemme, mais ce sont bien les supertendres qui sont chaussés sur toutes les monoplaces.
Cette fois, pas de zèle chez Red Bull, qui prend également très vite la piste. Vettel s’empare de la tête avec un 1’37’’767, plus rapide de plus de 4 dixièmes que son temps de référence en Q1. Le team ne prend pourtant aucun risque et renvoie le pilote allemand en piste à 6 minutes de la fin de séance, se sachant plus rapide que les deux dixièmes qui le séparent d’Alonso, deuxième.
Derrière, les chronos sont extrêmement serrés pour se faire une place dans le top 10. Ce sont au final Vergne, Ricciardo, Maldonado, Di Resta, Kobayashi, Perez et Button qui restent sur le carreau, certains d’entre eux n’ayant pas pu améliorer dans leurs dernier tour en raison du drapeau jaune provoqué par la sortie de piste de Daniel Ricciardo.
Q3 :
Mark Webber a signé sa seconde pole position de la saison (la 11ème de sa carrière), sur le circuit coréen de Yeongam. Il partira demain sur la grille aux côtés de son coéquipier Vettel.
C’est avec les deux Red Bull, les deux Ferrari, les deux Lotus, les deux Mercedes, la McLaren de Hamilton et la Force India de Hülkenberg que débute la Q3.
Certains de ces pilotes ont amélioré leurs secteurs sous drapeau jaune en Q2 pour arriver là et lancent le débat de l’abandon de la tentative en cours ou pas dans ces conditions. Verra-t-on des pénalités tomber après les qualifications ?
Vettel s’assure la pole provisoire après sa première sortie en piste en 1’37’316. Mais la performance notable est celle, inattendue, de Fernando Alonso, sui parvient à se caler en seconde, trois dixièmes derrière l’Allemand, et devant Webber et Massa. Il reste cependant une sortie pour chacun des hommes de tête et rien n’est assuré. P5, Hamilton n’est que 14 millièmes derrière Massa, et un dixième devant Räikkönen. Les Mercedes et Hülkenberg ont pris le parti de ne tenter qu’une sortie finale pour enregistrer un chrono.
Webber améliore d’un dixième le temps de son jeune champion de coéquipier et se place en pole position du GP de Corée dans les derniers instants. La première ligne revient à Red Bull, devant Hamilton, Alonso, Räikkönen et Massa. Grosjean prend la 8ème place, devant Hülkenberg et les deux Mercedes de Rosberg et Schumacher.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

×