GP Italie : Qualifications - Hamilton 1°, Button 2°

399138-480429461981813-1954092623-n.jpgAprès des séances d’essais libres des plus serrées voyant plus d’une dizaine de monoplaces évoluer dans la même seconde avec régularité, les qualifications du Grand Prix d’Italie, à Monza, s’annoncent des plus indécises.
Toutes bien préparées sur le sec grâce à une belle météo lors des séances d’essais, les équipes sont prêtes à en découdre par 27°C dans l’air et 40°C en piste. Pour Pastor Maldonado et Paul di Resta en particulier, la séance s’annonce difficile avant même d’avoir pris la piste, étant respectivement sous le coup d’une pénalité de 10 places et 5 places sur la grille. Jérôme d’Ambrosio dispute de son côté ses premières qualifications avec Lotus, en remplacement de Romain Grosjean, suspendu pour cette manche.
Q1 :
Pour la Q1, les pilotes disposent de 20 minutes pour établir un temps leur permettant de ne pas être dans la zone rouge des 7 derniers de la grille.
Hülkenberg rencontre un problème à la première chicane et doit s’immobiliser. Sa monoplace Force India ne pourra pas se relancer en piste sur le reste de la Q1.
D’Ambrosio est l’un des premiers à réaliser un tour lancé, afin de prendre ses marques avec les pneus durs. Pourtant, c’est avec les mediums qu’il faudra rouler pour de nombreux pilotes afin de passer. Le Belge est directement en danger dans les derniers instants de la séance. Heureusement pour lui, personne ne parvient à améliorer derrière lui, et le 17ème temps suffira. Hülkenberg, De la Rosa, Karthikeyan, Pic, Glock, Petrov et Kovalainen restent en Q1…
C'est Fernando Alonso sur la Ferrari qui a signé le meilleur temps de la Q1 devant les McLaren de Lewis Hamilton et Jenson Button.
Q2 :
Toujours 28 °C dans l’air et 40 °C sur la piste pour la deuxième partie de la séance de qualification. Les 17 pilotes restant se battent pour les 10 premières positions alors que Paul di Resta et Jérôme D’Ambrosio sont les premiers à prendre la piste, D’Ambrosio est le seul pilote a partir en durs.
Di Resta fait le premier tour chrono en 1:24.668, un tour vite battu par Fernando Alonso. A 10 minutes de la fin, Sergio Perez sur la Sauber passe près de la correctionnelle à la Parabolique, sortant un peu large dans l’herbe.
A mi-séance les éliminés sont Vergne, Ricciardo, D’Ambrosio, Kobayashi, Webber, Perez et Senna, qui n’est qu’à 6 millièmes de son équipier Pastor Maldonado, en 10e position. Les Mercedes sont rapides en ligne droite mais semblent instables, Rosberg et Schumacher multiplient les erreurs.
Maldonado améliore sa performance à 2 minutes de la fin, il se place 9e, juste devant Sebastian Vettel, qui est sorti du top 10 par Kamui Kobayashi 40 secondes plus tard. JEV améliore également, passant 16e devant D’Ambrosio.
Surprise de la part de Paul di Resta, qui se positionne au 3e rang à une minute de la fin de la séance, mais la pression est là pour Sebastian Vettel et Mark Webber, les éliminés de marque à 30 secondes de la fin !
Vettel se qualifie en 9e position à 1 seconde du terme ! Catastrophe pour Mark Webber, qui rate le top 10 par 67 millièmes de seconde. Les qualifiés sont Alonso, Button, Di Resta, Hamilton, Massa, Rosberg, Schumacher, Kobayashi, Vettel et Räikkönen, qui se battront pour la pole position.
Q3 :
Webber et D’Ambrosio out, c’est avec une seule Red Bull et une Lotus que débute la Q3. Pour le team autrichien, il s’agit de la troisième fois consécutive qu’un seul pilote se qualifie dans le top 10.
Performantes, les McLaren et les Ferrari sont au rendez-vous ; les deux Mercedes de Rosberg et Schumacher ont également leur ticket d’accès pour la partie la plus passionnante des qualifications. La Sauber de Kobayashi et la Force India de Di Resta sont là pour se mêler à la fête, mais Di Resta sait déjà qu’il devra partir avec une pénalité de cinq places sur la grille pour un changement de boîte.
C’est bien entendu le pneu medium, option la plus tendre pour le week-end, qui sera de mise pour réaliser la pole, KERS et DRS sollicité au maximum. Hamilton est le premier à se hisser en haut de la feuille des temps avec un impressionnant 1’24’’010s. A quatre minutes de la fin de séance, la moitié des pilotes n’a pas encore enregistré de chrono, gardant une seule cartouche pour le coup de feu des derniers instants. Massa occupe la seconde position, devant Button et Vettel.
Alonso se lance en piste à 3 minutes de la fin du temps chronométré, mais reste loin (10ème). L’Espagnol, tentant de bénéficier de l’aspiration de Massa, semble avoir oublié de se concentrer sur l’essentiel.
Pendant ce temps, Di Resta signe un beau second temps qui en dit long sur l’efficacité du moteur Mercedes. Massa bat Alonso pour la première fois de la saison en signant le troisième chrono. Le Brésilien partira derrière une première ligne 100% McLaren composée de Lewis Hamilton et Jenson Button.
5ème, Schumacher s’offre la seconde ligne devant Vettel, Rosberg et Räikkönen. 9ème, Kobayashi tourne à une seconde du poleman McLaren.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

×